Mairie de Montgeroult : 01 34 42 71 19

Notre  village

Découvrez Montgeroult

Connaître Montgeroult

Situé sur le versant nord de la vallée de la Viosne, au rebord du plateau, Montgeroult est un paisible petit village construit entre butte et vallée qui bénéficie de la proximité de la Viosne et de l’étang des Aulnes, propices aux promenades dominicales et à la pêche.

La commune est limitrophe de : Cormeilles-en-Vexin, Boissy-l’Aillerie, Courcelles-sur-Viosne et Ableiges. Elle fait partie du Parc Naturel Régional du Vexin, ses paysages ont inspiré les peintres.

Montgeroult est l’un des plus beaux villages du Vexin. Ses habitants sont les Montgéroldiennes et les Montgéroldiens.

La population légale millésimée 2016 (source Insee) était de 385 habitants.

 

Les Armes de Montgeroult se blasonnent ainsi :

D’or aux trois hures de sanglier arrachées de sable et défendues d’argent.

Le nom de la localité est mentionné sous les formes monte geroldi au xie siècle.

L’origine du nom provient du latin mons, mont et de l’anthroponyme germanique Gerold ; « mont Gerulfi » ou « mont Gerold », du nom d’un guerrier franc enterré dans le village à l’époque mérovingienne. 

Histoire et patrimoine

Tout sur l’histoire et le patrimoine de notre village.

Histoire

Les moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Denis étaient installés à Montgeroult où, depuis le IXe siècle, il y avait une maison « Le Moutier » qui se trouvait à l’emplacement actuel du château. Ils y possédaient « toute justice » et construisirent une chapelle, base de l’église actuelle.

Le village est érigé en paroisse dépendant de l’abbaye de Saint-Denis en 1701. Les moines s’étant ruinés, la seigneurie de Montgeroult fut vendue en cette année à Jean de Donon, conseiller du Roi, commissaire ordinaire des guerres, contrôleur général des bâtiments, seigneur de Châtres en Brie et autres lieux. Il épousa Marie fille de Jean de Longueval. Il eut plusieurs enfants dont les deux premiers furent seigneurs de Montgeroult. Jean Ier de Donon fit construire à l’emplacement des ruines de l’ancienne abbaye la partie centrale du château, entre 1609 et 1640.

Jean de Donon, par l’acquisition successive de biens à Claude d’Ailly (1573), puis des droits seigneuriaux de l’abbaye de Saint-Denis et enfin de la seigneurie de Longueval, devint « seigneur en totalité de Montgeroult ». Il fit construire le château actuel (du début du XVIIe siècle) à l’emplacement des ruines du Moutier des moines de Saint-Denis. La seigneurie est la propriété en 1683 d’Antoine Le Féron, président au Parlement de Paris.

En 1701 Louis Chevalier, président de la Haute Cour du Parlement, acheta le château pour la somme de 135 000 livres.

Louis Chevalier était chevalier, conseiller du Roi en la Cour des Aides, puis président de la Haute Cour du Parlement, seigneur de Bagnolet, Boissy, Théméricourt, Longueval et autres lieux. Son père était l’un des quarante fermiers généraux du Roi. Louis Chevalier apporta de nombreuses améliorations à sa propriété de Montgeroult en adjoignant une aile au château et en faisant édifier les communs. Il fit aussi réparer l’église.

À sa mort en 1750 son fils vendit ses terres à Jacques Gaultier, écuyer du Roi, dont la famille appartenait à la riche bourgeoisie commerçante de Paris ; à sa mort son fils André Gaultier se déclara aussitôt marquis de Montgeroult ; il épousa Hélène de Nervo.

Patrimoine

Le château

Le Château de Montgeroult
Le Château de Montgeroult

Inscrit aux monuments historiques en 1958, classé en 1977 puis classé avec tout son domaine par arrêté du 12 décembre 1996.

Dans la partie orientale du Vexin Français, le château de Montgeroult domine la petite et pittoresque vallée de la Viosne.

Bel exemple du style Louis XIII, il fut construit entre 1609 et 1640. Il   comporte trois pavillons coiffés d’une haute toiture d’ardoise.

L’importance du corps principal de logis est soulignée par une légère saillie par rapport aux pavillons latéraux, un escalier d’honneur à double révolution en fer à cheval, un fronton brisé et l’indépendance des toits à croupe avec dominante du toit principal.

L’ensemble du château est en pierre de taille, deux pavillons entourant le bâtiment central, la toiture de ce dernier étant décoré par un grand fronton triangulaire surmonté d’un vase encadré de draperies et surmonté de guirlandes de fleurs.

La citerne de la cour du château, en mesure 12 mètres de long sur 8 mètres de large et peut contenir 300 000 litres d’eau.

Les communs du XVIIIème déploient une majestueuse ordonnance côté cour. L’intérieur offre une belle salle lumineuse en enfilade avec une salle qui abrite encore quelques jolies stalles de chevaux rappelant l’installation d’un haras dans les lieux à la fin du XIXè siècle.

Le château de Montgeroult est une propriété familiale, habitée par la même famille depuis 1831

L’église

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption jouxte le château et forme un ensemble remarquable qui domine la vallée. Régulièrement orienté, l’édifice forme un rectangle presque parfait comportant une nef, deux bas-côtés et un chœur à chevet plat. Elle a subi, au cours des siècles, de nombreux remaniements. Classée monument historique par arrêté du 8 avril 1941, elle fut probablement fondée vers 1070.

Le cadastre de Montgeroult

Le cadastre est un ensemble de plans et fichiers administratifs qui recense toutes les propriétés immobilières situées dans chaque commune française.

PLU

PLU de Montgeroult

En France, le plan local d’urbanisme et la dénomination des zones PLU constituent les principaux documents de planification de l’urbanisme. Il peut se décliner en deux documents et définir des règles soit au niveau communal (PLU) ou intercommunal (PLUi).

Il faut consulter le Plan Local d’Urbanisme pour valider la faisabilité d’un projet immobilier.

Le PLU est le remplaçant du plan d’occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU ».

Dans le plan local d’urbanisme, on retrouve le zonage qui détermine deux informations clés :

  • Le détail des zones constructibles ou non dans une commune. C’est la partie graphique du PLU, avec des cartes de la commune.
  • Les règles / droits à construire sur chaque zone (type de de bâtiment, mesures, etc.). C’est la partie règlement du PLU, avec des schémas et explications.

La maison du village

Dans un cadre rural et charmant, la Maison du Village dispose d’une salle de 300 mètres carrés et d’un extérieur verdoyant, elle offre des aménagements adaptés pour organiser des réceptions et des évènements tout au long de l’année.